Les 10 Meilleurs Multivitamines En 2018

Anders Nedergaard
af Anders Nedergaard - PhD & MSc

Vous recherchez le meilleur multivitamines ? Candidlab a soigneusement analysé la teneur en vitamines et minéraux des produits conformément aux besoins de la population française et évalué, en outre, le prix en fonction du marché. Voir le choquant top 10 ici.

meilleurs multivitamines

Sorter og filtrer

Nulstil

Sorter

Filtre

LA MEILLEURE MULTIVITAMINE SUR LE MARCHÉ

  • Biotech One-A-Day

    1. Biotech One-A-Day

    Biotech One-A-Day
    Note totale 7.4
    Note totale
    7.4
     

    1. Biotech One-A-Day

    BioTech One-A-Day est la meilleure multivitamine disponible sur le marché. C’est un complément vitaminé efficace qui couvre presque tous vos besoins journaliers autant pour les vitamines hydrosolubles que pour les liposolubles. De plus, BioTech One-A-Day est un produit pas cher quand la bonne qualité est prise en compte.

    7.4
  • 2. Scitec Nutrition Multi Pro Plus

    Scitec Nutrition Multi Pro Plus
    Note totale 6.7
    Note totale
    6.7
     

    #2 Scitec Nutrition Multi Pro Plus

    Scitec Nutrition Multi Pro Plus a terminé à la troisième place bien qu’il a un niveau acceptable de vitamines et de minéraux et a un prix raisonnable. Ce produit se classe numéro 2 pour les vitamines, numéro 11 pour les minéraux et numéro 2 pour les prix, en raison du prix pour pour une portion quotidienne de 0.27 euros.

    6.7
  • 3. Dymatize Super Multi

    Dymatize Super Multi
    Note totale 6.6
    Note totale
    6.6
     

    #3 Dymatize Super Multi

    Dymatize Super Multi est actuellement dans le tiers supérieur du marché, en se basant tant sur la teneur en minéraux que sur le prix. C’est la teneur en vitamines qui joue en la défaveur de cette pilule, en la comparant avec les autres produits disponibles sur le marché. C’est une bonne multivitamine, si les minéraux et le prix sont importants pour vous.

    6.6
  • 4. Optimum Nutrition Optimen

    Optimum Nutrition Optimen
    Note totale 6.5
    Note totale
    6.5
     

    #4 Optimum Nutrition Optimen

    Optimum Nutrition a produit une pilule qui est chère comparée aux autres produits sur le marché. Le prix est la principale cause pour laquelle cette vitamine se classe seulement dans le tiers du milieu de nos tests. Optimum Nutrition OptiMen a un prix quotidien de 0.47 euros ce qui le tire vers le bas.

    6.5
  • 5. Myprotein Alpha Men

    Myprotein Alpha Men
    Note totale 6.1
    Note totale
    6.1
     

    #5 Myprotein Alpha Men

    Myprotein a produit une pilule qui est chère comparée aux autres produits sur le marché. Le prix est la principale cause pour laquelle cette vitamine se classe seulement dans le tiers du milieu de nos tests. Myprotein Alpha Men a un prix quotidien de 0.50 euros ce qui le tire vers le bas.

    6.1
Sorry. No products match that filter or combination of filters. Please remove one of more filters to see the product ranking.

COMMENT NOUS ÉVALUONS

Nous évaluons les multivitamines en fonction de la qualité de leur contenu en vitamines et en minéraux ainsi que le prix. Chacun des ces trois facteurs sont également pondérés dans la note totale combinée. Nous détaillons le processus d’évaluation de la qualité du contenu ci-dessous, alors que notre approche systématique pour assigner et calculer la note de prix se trouve sur la page «comment nous évaluons ».

La prémisse de notre note de qualité des minéraux et vitamines devrait refléter la façon dont un produit protège le consommateur afin de lui éviter des déficits de vitamines ou de minéraux spécifiques sans excéder en quantité. Notre algorithme prend en compte les types de micronutriments contenus dans le produit, la posologie de ce micronutriment et enfin la mise à l’échelle de la note individuelle de la vitamine ou du minéral par l’apport national pour les ingrédients respectifs. Par exemple, en France, la consommation moyenne de vitamine D est à peu près un tiers de ce qu’elle devrait être. Par conséquent, le contenu de la vitamine D dans un supplément est mis à l’échelle par un facteur d’environ trois.

les meilleures multivitamines du marché

Que sont les vitamines et les minéraux réellement ?

les meilleures multivitamines du marché

Les vitamines sont des substances organiques par définition essentielles pour l’homme. Cela signifie qu’il est nécessaire de consommer ces vitamines dans notre alimentation, ou les compléter, pour maintenir les fonctions du corps et la santé. Nous en avons besoin généralement dans l’ordre de milligrammes ou microgrammes, c’est la raison pour laquelle ils sont appelés micronutriments. Les vitamines habituellement « travaillent » comme cofacteurs dans certaines des innombrables réactions chimiques dans le corps. Certaines des vitamines liposolubles, en particulier la vitamine D, ont également des propriétés semblables aux hormones dans le corps.

Les minéraux qui appartiennent au groupe des oligo-éléments sont ceux qui sont essentiels pour nous, mais ne sont pas couverts par les macronutriments (notre corps obtient de l’hydrogène, du carbone et de l’oxygène à partir des glucides gras et des protéines et le soufre et l’azote des protéines). Nous devons fournir ces minéraux à notre corps pour qu’il fonctionne correctement. La plupart des minéraux sont utilisés dans les centres actifs des protéines, où leurs propriétés électrochimiques sont utilisées, tandis que d’autres travaillent exclusivement comme électrolytes. Le fer, par exemple, est le groupe de liaison de l’oxygène de l’hémoglobine, tandis que le chlorure est exclusivement électrolyte.

Ni les minéraux ni les vitamines ne sont « épuisés » dans le cadre de notre métabolisme – comme nous brûlons les macronutriments en CO2. Les vitamines et les minéraux peuvent être exposés à l’oxydation, mais sont généralement simplement remplacés sur une base régulière.

multivitamines

Quel est le besoin en micronutriments ?

multivitamines

Avant de décrire la façon dont nous calculons la note de qualité, nous avons besoin de discuter de la quantité d’oligo-éléments individuels dont vous nécessitez réellement. En effet, il n’y a pas de consensus mondial au sein des milieux scientifiques sur ce sujet précis et il est assez difficile de faire des recherches.

D’une part, il est difficile de concevoir des bonnes études afin de savoir exactement ce que les participants consomment (qui permettrait au chercheur de calculer l’apport en oligo-éléments). Il est en outre difficile d’attribuer sans ambiguïté certains symptômes physiques à une consommation élevée ou faible de certains nutriments. Ceci malgré le fait que ce soit un domaine scientifique où des dizaines de milliers d’articles scientifiques ont été écrits.

Cependant, il existe quelques recommandations sur la quantité faible ou élevée des différents micronutriments à consommer. Aux États-Unis, ces recommandations sont présentées comme les apports nutritionnels de référence (DRI) et au Danemark (et Scandinavie), les recommandations de la part des Recommandations Nutritionnelles Nordiques (NNR), sont mises à jour tous les 8 ans. Ces recommandations définissent les différentes limites d’admission supérieure, inférieure, courante et recommandée à partir d’études sur les hommes et les animaux.

Ces recommandations sont données sous forme de 4 seuils de valeurs différentes. Les 4 valeurs sont les suivantes : plus faible limite d’admission (LI), besoins moyens (AR), apport recommandé (RI) et plus haute limite tolérable (UL). Ceux-ci sont définis dans les Recommandations alimentaires nordiques comme suit (1):

– plus faible limite d’admission (LI) est définie comme la consommation du micronutriment individuel, au-dessous delaquelle la plupart des personnes développent des symptômes de carence cliniquement significatifs.
– besoins moyens (AR) sont définis comme la consommation suffisante à assurer un état normal auprès de la moitié de la population. AR correspond également à la nécessité moyenne estimée (EAR) des États-Unis et du Royaume-Uni.
– apport recommandé (RI) correspond à la dose qui est suffisante auprès de la majorité de la population. Ils ont choisi de le définir numériquement de deux écarts-types au-dessus du besoin moyen, si vous connaissez la variation des besoins individuels. En l’absence de la variation spécifique, NNA permet au coefficient de variation d’être de 10-15 % et de l’utiliser pour calculer le RI (qui conduit à un RI de 20 à 30 % supérieur aux AR).
– plus haute limite tolérable (UL) est définie comme la dose maximale que vous pouvez maintenir sur une période arbitraire avant que les signes d’intoxication ne se manifestent.

Par conséquent, dans notre note de qualité, nous avons dû prendre en compte ces seuils pour chaque micronutriment et décider jusqu’à quel niveau le score augmenter et à quel niveau le score commencer à diminuer à nouveau (ce qui serait nécessaire pour les suppléments qui sont surdosés dans certaines vitamines).

En plus de fournir des valeurs de référence pour la prise recommandée, NNR 2012 contient également un examen complet de la littérature sur la façon de mesurer l’apport des différents constituants alimentaires et leur pertinence pour la santé.

meilleur multivitamine pour homme

Comment nous évaluons les suppléments de multivitamines

meilleur multivitamine pour homme

Les paramètres de la formule

La note de qualité des minéraux et des vitamines est une combinaison de chaque oligo-élément individuel et nous prenons en compte les éléments suivants :

– Quelle quantité de certains oligo-éléments est contenue par rapport à l’apport recommandé
– Quelle est l’importance de l’activité biologique dans la susbstance spécifique fournie
– Quelle est la taille d’une partie de la forme chimique à laquelle il est lié est en fait l’élément nutritif actif
– A quelle niveau se situe la dose recommandée de la population locale pour chaque élément nutritif

Note dans le contexte du dosage

Les apports minimum et maximum recommandés (LI, RI et UL) pour les micronutriments ont été établis comme indiqués dans la littérature scientifique disponible. Chaque micronutriment est noté sur une échelle linéaire, où un dosage de zéro obtiendrait zéro pour cent et une dose correspondant à l’apport recommandé (RI) obtiendrait 100 %.

De nombreux suppléments, en particulier provenant des États-Unis, ont des doses très élevées. Certains produits sont même à la limite de ce qui est considéré être une dose trop élevée d’un micronutriment. Par conséquent, nous avons décidé que le score devait diminuer pour les micronutriments dont les doses avoisinaient la dose maximale (UL). Nous avons opté pour que les micronutriments obtenaient une note complète (100 %) pour leurs doses jusqu’à mi-chemin entre la dose recommandée et la limite supérieure recommandée. Une fois que la dose de micronutriment dépasse le point à mi-chemin, le score diminuera de manière linéaire à l’approche du seuil UL, où il atteint un score de zéro pour cent à nouveau.

Nous le faisons pour vous assurer que les multivitamines contiennent des doses suffisantes. Cependant, nous ne voulons pas approuver les suppléments qui contiennent des doses dans une fourchette qui pourraient entraîner des symptômes d’empoisonnement.

Ci-dessous vous pouvez voir un schéma qui explique comment nous évaluons chaque micronutriment.
Différentes variantes de la même substance active

La plupart des macronutriments se trouvent dans plusieurs variations différentes. Par exemple, vous complétez généralement la vitamine D2 aux États-Unis alors qu’en Europe, c’est la D3 qui le plus utilisée. Quelque chose de similaire s’applique à la vitamine A, qui se trouve à la fois sous la forme de rétinol et de bêta-carotène. En outre, la vitamine E existe dans les versions organiques et synthétiques avec divers degrés d’activité biologique entre eux.

Les différentes activités biologiques sont bien décrites pour les vitamines solubles dans les matières grasses, mais à peine très détaillées pour les vitamines solubles dans l’eau. Nous avons ajusté la pondération des différentes formes où nous savons que des différences d’activité biologique existent.

Pondération ajustée pour l’apport normal

Enfin, nous avons choisi de mettre à l’échelle les scores des ingrédients basés sur les carences d’admission à ce niveau de la population nationale (par rapport aux recommandations nutritionnelles). Nous l’avons fait en divisant la prise moyenne chez les adultes avec l’apport recommandé (RI) pour un pays donné, puis multiplié le score pour les micronutriments individuels avec ce facteur.

Cela signifie que les micronutriments que nous consommons le moins (par rapport aux recommandations) seront pondérés à la hausse. Au contraire, les nutriments que nous recevons en excès par notre alimentation, seront pondérés à la baisse.

Dans les pays scandinaves, par exemple, la consommation moyenne de vitamine D est bien inférieure à la dose recommandée, ce qui est la raison pour laquelle cette vitamine sera pondérée à la hausse dans la note. Tout simplement, parce qu’il y a une probabilité plus élevée que ce sera bénéfique pour le consommateur moyen.

La vitamine finale et le score minéral

Ainsi, la note de qualité finale est une moyenne de la teneur en micronutriments individuels, qui sont pondérés par l’activité biologique des ingrédients individuels spécifiques, la proportion des composés individuels en fait constitués par les substances actives et la probabilité que les différents ingrédients seront bénéfiques pour la santé de l’individu. Ce dernier est obtenu par la mise à l’échelle de la substance du micronutriment individuel par un facteur qui correspond à la dose quotidienne recommandée d’un micronutriment donné, divisé par la consommation moyenne des populations.

Quel est l'intérêt des multivitamines ?

En fait, de véritables insuffisances en vitamines et minéraux sont rares dans le monde occidental. Lorsque l’on regarde les grandes enquêtes sur la population, la consommation de multivitamines, vitamines et/ou minéraux n’a généralement pas révélé être associée à la protection contre la maladie ou à une baisse des décès (5). Si l’on considère les maladies causées par des carences spécifiques alors nous voyons naturellement que la supplémentation en vitamines est une aide. Cependant, lorsque l’on observe l’ensemble de la population, il est difficile d’indiquer des propriétés d’amélioration de la santé.

Une exception, en particulier en Europe du Nord, comme mentionné ci-dessus, est l’insuffisance en vitamine D. L’apport Insuffisant de vitamine D est associé à une susceptibilité accrue aux maladies infectieuses et douleurs musculaires. Un autre exemple pourrait être le fer, où la carence est parfois observée chez les femmes, en particulier en âge de procréer et parmi les personnes qui s’entrainent beaucoup. Il apparait sous forme d’anémie et fatigue. La même chose est vraie pour la vitamine B12, mais est plus fréquente chez les végétariens/végétaliens qui oublient de compléter la vitamine B12 (car la vitamine B12 provient seulement des sources animales).

Liste des références

  1. Nordic Council of Ministers. Nordic Nutrition Recommendations 2012: Integrating nutrition and physical activity. Nordic Council of Ministers; 2014:
  2. Pedersen AN et al. Danskernes kostvaner 2011-2013 [Internet]. DTU Fødevareinstituttet, Danmarks Tekniske Universitet; 2015:
  3. Pedersen AN et al. Danskernes kostvaner 2003 – 2008 [Internet]. DTU Fødevareinstituttet; 2010:
  4. Lyhne N et al. Danskernes kostvaner 2000-2002 [Internet]. Danmarks Fødevareforskning – Afdeling for Ernæring; 2005:
  5. Macpherson H, Pipingas A, Pase MP. Multivitamin-multimineral supplementation and mortality: a meta-analysis of randomized controlled trials. Am. J. Clin. Nutr. 2013;97(2):437–444.

Last modified: 16. février 2018

Tri des produits pour vous...